Contact
Feedback

[Success story] Jeu, set et match pour Innodura TB et Babolat

Réalisation d’un banc test pour le contrôle de cordage de raquette Babolat

Raquette Babolat
Raquette Babolat

Si de grands joueurs de tennis mondiaux font confiance aux raquettes et cordages Babolat, il doit bien y avoir une raison. La qualité et l’innovation continue de la marque ? Sans aucun doute. L’ingéniosité et le savoir-faire technique d’Innodura TB, concepteur de son nouveau banc d’essai raquette ? C’est certain. La performance des capteurs SICK qui équipent ce banc ? Laissez-vous convaincre ! Même si le tennis n’est pas un sport d’équipe au sens strict du terme, il faut bien avouer que le succès d’un champion est souvent dû au travail en amont d’une équipe, ou plutôt des multiples équipes qui jalonnent son parcours. Innodura TB est une société lyonnaise aux multiples compétences. Créée en 2010, elle a développé son savoir-faire sur la mesure vibro-acoustique. Études, développement logiciel ou encore contrôle non-destructif pour le classement des bois, ou bien dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique sont les domaines dans lesquels Innodura TB se déploie. Mais son ADN étant l’innovation, au fil des projets, Innodura TB s’est aussi orienté vers la conception et la réalisation de systèmes spécifiques mécatroniques pour des applications très variées : prototypage, contrôle de production, tests d’endurance, monitoring, traçabilité, sécurité machine… Le tout géré par des logiciels développés sur mesure. C’est donc pour le renouvellement de son banc test de performance des cordages et raquettes que Babolat a fait appel à Innodura TB.

Tester la performance des cordages et raquettes

Raquette Babolat

Afin de proposer les meilleures raquettes aux joueurs, la performance des différentes combinaisons cordage/cadre doit être testée. Il s’agit principalement de mesurer la vitesse de la balle lors du rebond sur la raquette. Plus elle sera rapide, plus la raquette sera puissante, offrant la meilleure restitution d’énergie à la balle. Pour ce type de banc d’essai, deux problématiques étaient à résoudre par rapport à l’ancien banc : la répétabilité des tirs et la rapidité du temps de réponse pour des balles projetées à des vitesses élevées.

Un banc d’essai autonome, endurant et sécurisé

Banc d'essai autonome

En complément de la mesure de vitesse, le banc de tests devait pouvoir fonctionner de manière autonome, sur des séries d’essais longues. Le banc est donc conçu pour envoyer une balle à une fréquence rapide grâce à un système à air comprimé piloté par une vanne. La remontée des balles s’effectue automatiquement grâce à un convoyeur vertical. Le déclenchement du tir est quant à lui provoqué par la détection de la balle dans la chambre grâce à un capteur photoélectrique SICK.

Côté sécurité, conçu dans un châssis clos, le banc d’essai est équipé de portes de protections. Des interrupteurs de sécurité sans contact reliés à un système de commande protègent l’accès. Ainsi, si l’on ouvre une porte alors que la machine est en fonctionnement, celle-ci s’arrête. Formés en 2014 par SICK aux méthodes de l’appréciation des risques et aux principes de Sécurité, l’analyse de risques a été faite en interne, de manière autonome par les ingénieurs d’Innodura TB. Ils ont programmé eux-mêmes la logique du système de commande selon les différents comportements souhaités et ont ainsi pu satisfaire toutes les conditions de sécurité requises mais aussi mettre en place une communication avec le système central.
 

Allier le respect des Normes avec une flexibilité globale

Une des particularités d’Innodura TB est de concevoir des systèmes nativement complètement intégrés et surtout communicants. Autrement dit, parmi l’ensemble des données traitées par la centrale de mesure d’acquisition, celles collectées par le système de commande de sécurité le sont aussi. Ce dialogue permet au système central d’éliminer les mesures du test réalisé lors d’une ouverture de porte et de ne pas fausser les résultats. « La logique de sécurité intégrée dans le système est un vrai plus, explique Romain Forest, Ingénieur Développement chez Innodura TB, cela nous permet d’allier les exigences de Norme avec une flexibilité globale ».

Un partenariat avec SICK France

Innodura TB et SICK France n’en sont pas à leur première collaboration. Depuis 2010, les deux sociétés travaillent ensemble régulièrement. Lors de nouvelles problématiques client Ludovic Mazaud, leur interlocuteur commercial, échange, conseille sur les solutions SICK. Avec le temps, une véritable relation de confiance s’est établie, basée sur des valeurs communes telles que l’innovation. Le dynamisme de l’offre SICK est une véritable stimulation pour les ingénieurs d’Innodura TB. Trouver de nouvelles idées, aller plus loin, s’orienter vers des intégrations natives globales et communicantes… Clairement, l’industrie 4.0 est entrée dans cette société. Pour SICK France, c’est une fierté d’y participer.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Abonnez-vous à notre newsletter !

Pour ne rien manquer de nos actualités (produits, webinars, salons, formations, applications...), inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

 

Inscrivez-vous

Vers le haut