Contact
Feedback

Track & Trace : l'intégration verticale vers l'Usine du futur

1 juil. 2015

SICK montre comment la collecte continue des données directement sur le véhicule permet d’identifier une automobile personnalisée tout au long du processus de production, jusqu’à la livraison. Avec le Track & Trace, on peut intégrer l’individualisation croissante des produits dans le contexte de l’usine du futur.

 

Les capteurs détectent immédiatement, selon la carrosserie, quelle étape de montage doit être lancée, et garantissent une transparence totale jusqu’à la livraison. Les étapes de traitement de l’objet sont actualisées via des transpondeurs RFID réinscriptibles. La fiabilité de lecture est primordiale : une erreur de lecture peut entraîner des erreurs d’affectation, des inversions, voire des arrêts de production. Dans ce domaine, on utilise de plus en plus souvent des supports RFID montés sur les composants, voire intégrés de manière invisible dans les pièces. En pratique, ils se distinguent par leur excellente disponibilité, en supportant par exemple les températures élevées des lignes de peinture et en restant identifiables même une ois recouverts de peinture.

 

En ligne de mire : la « série de 1 »

 

Parce que le degré de variabilité augmente sans cesse sur les lignes de production des grands constructeurs automobiles et qu’on trouve un nombre croissant de variantes en parallèle sur une chaîne de fabrication, la transparence et la traçabilité jouent un rôle de plus en plus important pour les fabricants.

L’intégration verticale est le maître mot des applications Track & Trace. La traçabilité des produits, au cours de processus complexes de fabrication et de logistique, est primordiale. La transparence des flux de matériaux en production et en logistique est indispensable pour pouvoir prendre les bonnes décisions plus rapidement.

 

Jusqu’à la livraison

 

Cette transparence basée sur la technique RFID joue un rôle décisif jusqu’à la livraison des produits : avant que les voitures produites soient emportées et livrées chez les concessionnaires, il faut les stocker dans des parkings à l’usine. Au milieu des milliers de voitures alignées, où se trouve celle qu’il faut charger sur le camion ? Chaque voiture a été commandée individuellement, il n’y en a pas deux identiques. Grâce aux informations stockées sur le transpondeur RFID, on trouve rapidement le bon véhicule pour le faire livrer sans retard : transparence et contrôle de la traçabilité garantis jusqu’au client final.

 

Vers le haut