Contact
Feedback
header-article-robocup-2019
header-article-robocup-2019

SICK sponsorise l'IUT de Toulon lors de la prochaine Robocup

En juin dernier, s’est déroulé le festival de robotique de Cachan. L’objectif de ce festival est de permettre à tous de s’approprier l’univers de la technologie et plus particulièrement la robotique de manière ludique, pédagogique et interactive au travers d’expositions, de spectacles, de conférences et de compétitions dont la Coupe de France des IUT GEII (Génie Électronique et Informatique Industrielle). Pendant 6 mois, les étudiants créent les cartes électroniques à partir d’une base commune pour se mesurer pendant 2 jours au défi suivant : sur le thème du tennis, renvoyer un maximum de balles dans le camp adverse.

À cette occasion, huit étudiants en GEII de l’IUT de Toulon et leurs deux professeurs (MM. Gies et Barchasz) ont contacté notre commercial Emmanuel Renaud afin de les aider dans la conception de leur robot Tenniswoman Alice. Ce robot autonome est capable de détecter les balles, d’aller les chercher et de les renvoyer de façon stratégique dans le terrain de l’adversaire. Ils ont choisi les capteurs SICK non seulement de par leur notoriété, la fiabilité et la robustesse des produits mais également parce que SICK pouvait répondre exactement à leurs besoins en leur proposant un capteur 2D-LiDAR TIM561 ainsi qu’un capteur de distance.

Bien que l’équipe de l’IUT Toulonnaise n’ait eu que 3 semaines pour se préparer et qu’ils n’aient pas eu le temps de développer toutes les fonctionnalités des capteurs, les futurs ingénieurs ont tout de même remporté la Coupe de France de Robotique 2018.

De la coupe de France des IUT GEII à la prestigieuse compétition internationale RoboCup

 Portés par cette victoire et motivés par cette belle expérience humaine, Valentin Gies, Enseignant chercheur en électronique et ses collègues, ont décidé de faire participer une équipe rassemblant les diverses composantes de l’Université de Toulon (IUT GEII, Ecole d’ingénieurs SEATECH, Master Robotique et Objets Connectés) à la prochaine RoboCup qui se déroulera en juin 2019 à Sydney en collaboration avec 3 laboratoires de recherche. 

La RoboCup est un tournoi international dont l’objet est de stimuler la recherche en matière de robotique et d’intelligence artificielle au travers d’un objectif ambitieux : mettre au point une équipe de robots totalement autonomes capables de vaincre l’équipe, humaine, championne du monde de football en 2050.

Outre ce challenge emblématique, mais lointain, l’objectif est d’aborder des questions d’intelligence motrice, absentes des jeux plus classiquement abordés en IA tels que les échecs ou le go.

La compétition réunit tous les ans des milliers de participants formant des centaines d’équipes venant d’une cinquantaine de pays. C’est l’un des événements technologiques les plus importants au monde en matière de recherche et d’éducation en robotique.

3500 participants

45 nations

Des milliers de robots

450 équipes

30000 m²

Le football est l’épreuve historique, introduite à la première édition de la RoboCup en 1997. Elle est déclinée en plusieurs ligues:

Robots humanoïdes conçus par les participants, avec trois ligues suivant la taille des robots.

Robots humanoïdes standards (NAO).

Robots à roues à comportements centralisés (la «small size league»)

Robots à roues à comportements distribués (la «middle size league»)

Exemple de compétitions de la Middle Size League de la Robocup

Cet événement est un réel échange mondial sur les nouvelles technologies, un challenge collaboratif où les équipes sont ouvertes aux autres et surtout où le partage des connaissances est obligatoire pour tirer la technologie vers le haut.

Au-delà de la compétition technologique, comme pour un vrai match de football, il faudra que ces jeunes étudiants constituent une équipe homogène et soudée pour aller le plus loin possible.

L’IUT de Toulon a été sélectionné pour participer à la MSL (Middle Size League), la ligue la plus difficile car elle allie aussi bien la robotique que l’électronique et les algorithmes mais il s’agit aussi de la catégorie la plus libre en terme de créativité. Ils seront face à une quarantaine de compétiteurs. Dans RoboCup MSL, des équipes de cinq robots entièrement autonomes jouent au football avec un ballon normalisé de la FIFA. Les équipes sont libres de concevoir leur propre matériel mais tous les capteurs doivent être embarqués et il y a une taille et un poids maximum à respecter pour les robots. La recherche est axée sur la conception mécatronique, le contrôle et la coopération multi-agents au niveau du plan et de la perception.

Pour participer à ce nouveau challenge, l’IUT de Toulon devra donc fabriquer 6 robots totalement autonomes sans balisage (5 « joueurs » sur le terrain et 1 remplaçant). 

Leur prototype est quasiment terminé, les TIM561 prêtés pour la Coupe de France leur permet de valider leurs algorithmes. Il ne manquera plus que des « yeux » à ce joueur pour se déplacer seul sur le terrain. 

SICK sera prochainement consulté pour répondre à ce nouveau challenge !

img2-article-robocup-2019
img2-article-robocup-2019

Ces articles peuvent vous intéresser

Abonnez-vous à notre newsletter !

Pour ne rien manquer de nos actualités (produits, webinars, salons, formations, applications...), inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !
 

Inscrivez-vous

Vers le haut