Sécurité des AMR, comment SICK facilite la vie de SHERPA MOBILE ROBOTICS ?

17 juin 2021

Intégrer des robots collaboratifs fonctionnant en totale sécurité au plus proche des opérateurs et des machines, c’est l’objectif de SHERPA MOBILE ROBOTICS (SMR) qui  propose des solutions innovantes et polyvalentes grâce à ses robots dotés d’un haut degré d’autonomie dans le but de réduire la pénibilité, automatiser les transferts de chargement d’un point A à un point B, ou encore gagner en fluidité et en productivité.

C’est dans ce but que cette société fondée en 2020, développe, produit et commercialise la gamme de robots mobiles et collaboratifs (AMR) SHERPA®.

SHERPA MOBILE ROBOTICS : Se concentrer sur les missions à valeur ajoutée

C’est avec pour ambition de soulager les opérateurs présents dans les zones de stockage, d’assemblage, ou de préparation de commande, que NORCAN, société mère de SMR, décide d’agir en prenant le virage de l’innovation.

Cette décision est prise en 2015 et c’est dès 2016 que des solutions concrètes naissent : un prototype de robot intelligent capable de suivre une personne voit le jour.

Les premiers essais sont concluants et NORCAN se voit récompenser en 2017 d’un Trophée de l’Innovation qui l’encourage à poursuivre en ce sens.

C’est finalement en 2020 que SMR est créé en tant qu’entreprise autonome, celle-ci étant en charge du développement (hardware et software), de la production, et de la commercialisation des produits SHERPA®.

 

 

De hautes exigences en matière de sécurité, au service de l’utilisateur

Sherpa Mobile Robotics propose une gamme de solutions à un public professionnel très large. En effet, avec ses deux premiers AMR personnalisables, SMR propose des solutions uniques et adaptables à tout type de cas d’usage.

 

SMR propose des solutions uniques et adaptables à tout type de cas d’usage.
Nous retrouvons le SHERPA-P (à gauche), le cadet de la famille, et son aîné le SHERPA-B (à droite)
SMR propose des solutions uniques et adaptables à tout type de cas d’usage.
Nous retrouvons le SHERPA-P (à gauche), le cadet de la famille, et son aîné le SHERPA-B (à droite)

Le premier transporte des palettes avec une capacité de charge allant jusqu’à 1 tonne, et le second transporte des bacs.

La combinaison d’un mode « suiveur », où le robot suit les pas de l’opérateur se déplaçant devant lui, et d’un mode « autonome » où il se déplace librement dans un espace cartographié est soumis à des règles de circulation.

Dans ce contexte, il était primordial pour leur concepteur que la sécurité soit maximale. C’est pour assurer une sécurité optimale du robot dans son environnement, que Sherpa Mobile Robotics s’est orienté vers SICK. « À l’origine du projet, nous avions envisagé, pour les fonctions de sécurité, une architecture basée sur des composants non certifiés (capteurs, contrôleur, etc.) tout en visant un objectif PLd sur la plupart d’entre elles.

Nous nous sommes vite rendus compte qu’une telle démarche serait très complexe et chronophage, ce qui n’était pas compatible avec une mise sur le marché rapide d’une gamme fiable de robots.

De plus, la conception d’un contrôleur sur mesure est une solution assez rigide, qui ne se prête pas bien à des évolutions ou au déploiement sur des futures gammes de robots. Dans le cadre de notre démarche de développement d’une gamme de robots mobiles, nous étions donc en recherche de solutions performantes, fiables, flexibles et intégrables rapidement à nos solutions. Les échanges et l’accompagnement proposés par SICK ont apportés rapidement de la sérénité à notre avancée sur le projet. » Précise Laurent Troesch, R&D chez SMR.

 

C’est Stéphane Rauline, ingénieur technico-commercial, qui prend note des demandes et exigences de SMR et qui lance un travail collaboratif entre les équipes Sherpa Mobile Robotics et celles de SICK. Les ingénieurs de SMR étaient à la recherche de scanner laser et de codeurs incrémentaux de sécurité ; c’est donc tout naturellement que le scanner S300 et le codeur de sécurité DFS60S leur ont été proposés. Avec l’arrivée du SHERPA-P, les technologies de pointe développées par SICK ont pu être mises à profit, ce n’est autre que le scrutateur laser de sécurité nanoScan3, et le contrôleur de sécurité Flexi Soft Motion Drive qui permettent aux produits SHERPA de se déplacer en toute sécurité dans un environnement parfois encombré. 

La partie contrôleur est un système modulaire et flexible
La partie contrôleur est un système modulaire et flexible

Les produits proposés par SICK ont l’avantage d’être certifiés et ainsi de permettre l’obtention de certification de sécurité beaucoup plus aisément.

De plus, « la partie contrôleur est un système modulaire et flexible, permettant d’être facilement adapté aux différents besoins et évolutions et de répondre plus vite aux besoins des clients ».

 

Un accompagnement rigoureux et agile

C’est Jeffrey Yannou, Expert en applications mobiles de SICK France, qui s’est chargé de l’accompagnement de Sherpa Mobile Robotics tout au long du projet et qui a permis à SMR de prévoir « une mise sur le marché rapide d’une gamme fiable ». C’est ainsi que déjà plusieurs enseignes sont équipées des robots SHERPA, comme Siemens, Airbus, Fnac, Darty, ou encore FPT Industrial pour ne citer que les plus connus. 

 

 

 

C’est d’ailleurs dans l’entreprise FPT (Fiat Powertrain Technologies) Industrial de Bourbon-Lancy, en Saône-et-Loire qu’a été installé tout une flotte d'AMR SHERPA. L’utilisation de cette flotte réduit la pénibilité des tâches d’assemblage et diminue les risques dans le transport de charges.La gestion plus fluide accroît la productivité.

L’avantage des robots Sherpa est qu’ils sont capables d’évoluer au milieu des opérateurs, des chariots et des AGV. « Cette intégration de 6 robots nous a permis d’acquérir une solide expérience sur la gestion de flotte dans un environnement déjà existant. Nous allons pouvoir déployer cette compétence nouvelle auprès d’une clientèle en attente de ce type de technologie » explique Damien Winling, Directeur Technique de SMR.

Ce n’est que le début d’une belle aventure pour SHERPA et SICK qui compte équiper leurs robots des toutes nouvelles technologies SICK afin d’être toujours plus performant et toujours plus sûre.

Ces contenus peuvent vous intérésser :

La dimension parfaite du champ de protection sur un véhicule industriel autonome

Lire l'article 

Les AGV du CEIT en Slovaquie utilisent la camera 3D Visionary-T de SICK pour la protection contre les collisions

 

Lire l'article 

Abonnement newsletter
Abonnement newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter !

Pour ne rien manquer de nos actualités (produits, webinars, salons, formations, applications, ...), inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Inscrivez-vous

Avez-vous des questions ?

Contacter un expert