Contact
Feedback

Scrutateurs laser de sécurité : rien ne vaut l’expérience acquise !

1 févr. 2014

Le PLS de SICK est le précurseur qui annonçait, il y a presque 20 ans, l’avènement inespéré à l’époque, des scrutateurs laser destinés à la sécurité des machines stationnaires et mobiles. Aujourd’hui, c’est cette vaste expérience technologique et applicative condensée dans les gammes S300 Mini, S300 et S3000 qui séduit.

« L’expérience propre présente l’avantage de l’absolue certitude » – Cette affirmation, déjà marquante pour son époque, du philosophe, auteur et professeur allemand Arthur Schopenhauer (1788-1860), n’a rien perdu de son actualité. Elle s’applique même tout particulièrement au développement et à l’utilisation des scrutateurs laser. Avec plus de deux décennies d’expérience dans la technologie des scrutateurs laser de sécurité, SICK est un leader du marché qui peut s’enorgueillir d’innombrables applications résolues par ce type d’appareils.

Afin de comprendre l’importance de cette expérience pour les intégrateurs et les clients finaux, il suffit de jeter un œil sur la nouvelle génération « Scanner Plus ! » de SICK. Celle-ci perfectionne les scrutateurs laser de sécurité au plus près du marché et des applications : boîtiers plus compacts, portées adaptées, facilité d’intégration et fonctions bien pensées. Elle s’appuie sur l’expérience tirée de la pratique. Ainsi, les scrutateurs laser de sécurité SICK sont des équipements de protection électrosensibles qui confèrent un avantage décisif au niveau de la configuration comme de l’utilisation. Avec les trois gammes S300 Mini, S300 et S3000, SICK propose la solution adéquate aux applications les plus diverses. Selon ses besoins, le client peut choisir la variante qui lui convient le mieux en termes de portée, de fonctions et de possibilités d’intégration.

 

Question d’anticipation : besoin de clairvoyance et de compacité

La réduction des surfaces d’installation nécessite des machines de plus en plus compactes, et les véhicules de transport, toujours plus petits offrent de moins en moins de place pour le montage : SICK tient compte de ces deux tendances dans sa gamme de scrutateurs laser de sécurité, par ex. sous la forme du S300, très compact, et du S300 Mini, encore plus petit avec sa hauteur de montage de seulement 116 mm. Karl Rapp, directeur de la société allemande Frog AGV Systems GmbH, le confirme : « Chez Frog, nous progressons sans cesse, et les dimensions des véhicules jouent un rôle décisif. Naturellement, ce paramètre influence le choix des scrutateurs laser de sécurité que nous utilisons et la très petite taille du S300 Mini nous a séduits. »

La compacité est une exigence, la portée en est une autre. C’est pourquoi ces deux scrutateurs laser sont également disponibles en version longue portée, avec une portée du champ de protection augmentée à trois mètres.

Les avantages de cette version : « les 3 m de portée du champ de protection nous permettent désormais d’utiliser le S300 sur le côté de la fourche du véhicule. Jusqu’à présent, la portée de deux mètres était souvent insuffisante en raison de la longueur des fourches qui atteint, voire dépasse un mètre. Cette augmentation d’un mètre nous permet aussi d’utiliser le S300 sur des véhicules E‘gv plus grands. Grâce à ce format compact, nous avons besoin de moins de place pour le montage et nous pouvons exploiter d’autres emplacements, par ex. pour réaliser une protection sur 360°. »

S’il faut plus de 3 m de portée, le choix se portera sur le grand frère du S300 et du S300 Mini, le S3000, qui séduit par ses performances inégalées. Ce scrutateur laser offre une portée du champ de protection atteignant 7 m, un résultat encore inédit avec un scrutateur de sécurité certifié. Un seul S3000 permet ainsi de sécuriser jusqu’à 80 m² de surface. L’utilisateur économise le coût d’un second appareil. Pour les applications mobiles, cette grande portée permet d’atteindre des vitesses élevées, car le scrutateur permet d’anticiper suffisamment et de déclencher un freinage à temps en cas de danger. De nombreux clients confirment que le S3000 contribue largement à faire rimer sécurité et productivité.

 

Les fonctions font la différence

Outre la portée, les différentes fonctions constituent une caractéristique importante des scrutateurs laser de sécurité. Des fonctions bien conçues permettent d’assurer la protection du personnel sans entraver le processus de fabrication. L’une des caractéristiques les plus importantes des scrutateurs laser de sécurité SICK est le nombre de jeux de champs. Ceux-ci permettent d’assurer une surveillance différenciée, puisque la zone protégée par le scrutateur peut être modifiée pendant le fonctionnement. Les processus de transport et de fonctionnement des machines se déroulent de manière plus continue, sans à-coups. S’y ajoute la nouvelle fonction de triple champ. Un jeu de champs se compose d’un champ de protection et de deux champs d’alarme. L’appareil peut être paramétré pour qu’un obstacle déclenche par exemple un signal sonore ou lumineux lorsqu’il est détecté par le champ d’alarme 1, une réduction de la vitesse de la machine ou du véhicule lorsqu’il atteint le champ d’alarme 2, puis l’arrêt de sécurité seulement au niveau du champ de protection. Cette structure étagée de la fonction de surveillance permet aux personnes de s’éloigner avant que la machine ou le véhicule ne doive ralentir ou même s’arrêter. On préserve ainsi les cadences et la productivité, les temps d’arrêt sont minimisés, et la disponibilité des machines et véhicules est optimisée. Dès que la personne s’éloigne de la machine ou de la trajectoire du véhicule, le processus ou le déplacement peut se poursuivre normalement. Gunter van Deun, d’Egemin Automation, précise : « Avec les champs triples, de nouvelles perspectives s’ouvrent à nous. Nous utilisons des champs d’alarme de différentes tailles pour réduire en douceur la vitesse des AGV avant d’en arriver à l’arrêt d’urgence via la fonction du champ de protection. Cela permet d’optimiser la conjugaison entre sécurité, accélération et freinage du véhicule. » 

 

Sim-4-Safety : un scrutateur, quatre champs de protection simultanés

Pour pouvoir équiper des machines fixes voisines telles que des presses à vulcaniser les pneus, des centres d’usinage, des cintreuses ou des machines-outils avec un seul composant de sécurité, SICK a marié le scrutateur laser de sécurité S3000 et le système de commande de sécurité FlexiSoft pour mettre au point la solution Sim-4-Safety.

Il s’agit du premier concept de sécurité dans lequel un seul scrutateur laser peut surveiller jusqu’à quatre champs de protection simultanément, c’est-à-dire sans commutation entre champs. Ainsi, on peut par exemple sécuriser jusqu’à quatre mouvements dangereux, sur une seule machine aussi bien que sur plusieurs parties d’installation voisines. Sim-4-Safety offre, pour un coût matériel minimal, plus de flexibilité dans l’utilisation de machines et de processus de production voisins, une meilleure utilisation de l’espace, une intégration totale des composants de sécurité d’une machine avec des temps de coupure réduits et une forte rentabilité grâce à la mise en service rapide. Pour la conception de la protection de la machine, la surveillance simultanée offre des possibilités inédites, puisque les champs de protection peuvent être nettement plus petits, donc plus efficaces dans l’espace, qu’avec une commutation séquentielle des champs de protection de plusieurs scrutateurs. L’espace libéré dans l’environnement de la machine peut par exemple être utilisé pour la course ou le déplacement, ou pour stocker des pièces.

 

Connectique sûre pour les applications à 360°

La précieuse expérience acquise auprès de clients importants dans les industries clés telles que l’automobile ou l’intralogistique a montré que dans de nombreuses applications, un seul scrutateur laser ne suffit pas pour assurer la tâche de sécurisation. La capacité de mise en réseau des scrutateurs laser de sécurité entre eux et leur intégration dans les bus de terrain industriels normalisés sont donc de plus en plus importantes.

Un exemple d’application où cette capacité facilite la résolution du problème est la protection sur 360° de véhicules autonomes ou sans conducteur à l’aide de scrutateurs S300 Mini, S300 ou S3000 conjointement avec le système de commande de sécurité Flexi Soft de SICK. Cette solution garantit la sécurité dans toutes les directions de déplacement du véhicule. Il s’agit d’une solution complète facile à intégrer, disponible et économique, proposée par un seul fournisseur, c’est-à-dire sans risques d’incompatibilités entre les diverses interfaces utilisées dans l’application. L’interface EFI (Enhanced Function Interface) spécifique de SICK permet aux appareils de se communiquer directement les informations de sécurité. L’utilisation de cette interface minimise les frais de câblage pour le fabricant du véhicule, et donc le risque d’erreurs de câblage, en particulier lors de la mise en service. 

L’intégration centralisée du Flexi Soft dans le véhicule non seulement simplifie la configuration, mais améliore aussi le diagnostic du système global de scrutateurs laser depuis un point unique. Cela permet non seulement de gagner du temps à la mise en service, mais également d’optimiser la maintenance et l’entretien du véhicule sur l’ensemble du cycle de vie du produit. Wolfgang Holl, responsable Technologie et développement de produits chez DS Automotion à Linz, en Autriche, en témoigne : « Même lors d’une intervention SAV, il peut se produire des erreurs.

En cas d’échange d’un scrutateur, les paramètres de l’appareil peuvent être téléchargés automatiquement via le réseau du véhicule, ce qui fait pratiquement disparaître ce risque. Nous utilisons aussi les informations de diagnostic des scrutateurs laser de sécurité dans nos propres ordinateurs de bord, où nous enregistrons également les données dans une mémoire interne des défaillances. Le diagnostic plus clair nous aide essentiellement à résoudre les défauts plus rapidement sur place. Un autre atout de ce système est la réduction des frais de câblage grâce au système de commande FlexiSoft. »

Pour ce genre de protection sur 360°, avec le système Drive Monitor MOC de SICK, il est possible d’opérer une commutation des champs de protection en fonction de la vitesse. Tous les composants de sécurité sont alors reliés entre eux par le système de commande de sécurité, modulaire et configurable Flexi Soft. Outre les scrutateurs lasers de sécurité, il est également possible de raccorder d’autres appareils à ce système. Il peut s’agir d’appareils de sécurité, par ex. des boutons d’arrêt d’urgence, ou de capteurs sans incidence sur les fonctions de sécurité tels que des codeurs.

Pour intégrer l’ensemble du système de sécurité du véhicule dans les environnements bus de terrain, diverses passerelles sont disponibles. Grâce à ses contacts étroits avec l’industrie automobile, SICK a pu identifier une nouvelle tendance : l’intégration directe et sûre des capteurs dans les bus de terrain. Pour répondre à cette évolution, SICK propose le S3000 avec interface PROFINET IO. Celle-ci permet d’intégrer l’appareil dans ce système Ethernet industriel très apprécié, notamment par les membres du groupement allemand pour l’automatisation des constructeurs automobiles AIDA. Ces utilisateurs apprécient particulièrement sa simplicité d’intégration ainsi que la configuration et le diagnostic centralisés au pupitre de commande.

 

Une vision d’avenir

SICK est convaincu que ces tendances – meilleur rapport portée/taille, éventail de fonctions encore plus large et nouvelles possibilités d’intégration – vont s’accentuer. Dans sa prochaine génération de scrutateurs laser de sécurité, SICK va une nouvelle fois repousser les limites, toujours dans le même but : satisfaire et même dépasser les attentes des clients. L’expérience que SICK insuffle dans sa gamme de scrutateurs laser offre, par cet « avantage de la certitude absolue », une sécurité technologique et économique maximale pour l’avenir.

Liens directs
 

Communiqué de presse

Vers le haut