Contact
Feedback

CFIA 2019 : un fort intérêt pour les solutions de mesure de process

Ce qui fait la spécificité du salon CFIA, c’est son ambiance détendue et conviviale. L’édition du CFIA 2019 qui s’est déroulée du 12 au 14 mars n’échappe pas à la règle. Sur le stand SICK d’ailleurs, on a fait rimer automatisme avec professionnalisme, questions avec solutions, dans la simplicité et la bonne humeur.

Cette année encore, l’accent a été mis sur nos capteurs de fluides. SICK reste un fabricant méconnu pour ces solutions, pourtant la fiabilité et la technicité de nos produits est largement plébiscitée par ceux qui en sont équipés. Sans compter l’usage intuitif de ces capteurs, qui sont faciles à mettre en œuvre, adaptables grâce à leurs différents raccords process ou encore ouverts aux Smart Task grâce à la transparence de l’information que permet certaines versions IO-Link.

 
 

Dernier-né de la gamme, le T-Easic® FTS

Capteur de débit T-easic® FTS

Ce capteur se distingue par sa double fonctionnalité mesure de débit et de température. Disponible en version industrielle ou hygiénique, cette dernière est particulièrement adaptée à l’agroalimentaire et dispose en plus d’une interface IO-Link pour le paramétrage. L’IO-Link 1.1 offre au capteur des possibilités de clonage et de sauvegarde des paramètres.  Il est vraiment très intuitif à utiliser. Il peut être utilisé dans diverses applications comme par exemple la protection contre la marche à sec dans les pompes. Le capteur T-Easic® FTS est optimisé et étalonné pour la mesure de liquide à base d’eau ou d’huiles mais peut être également utilisé sur d’autres types de fluides.

 

Le LFV200, l’alternative économique aux densimètres grâce à IO-Link

LFV200 - Capteur de niveau à lames vibratoires

La grande force d’IO-Link, c’est de pouvoir transformer un simple capteur en une solution intelligente. C’est le cas du LFV200. Au premier abord, il s’agit d’un capteur de niveau à lames vibratoires qui commute lorsqu’il détecte un niveau. Si tel est votre besoin, parfait ! Il fera cela très bien. Mais ce capteur dispose également d’une connexion IO-Link qui lui permet de se transformer en capteur de densité et d’effectuer une Smart Task, dotant ce capteur de fonctionnalités Industrie 4.0.

Comment ? Grâce à la fréquence vibratoire. Le LFV200 dispose d’une fréquence de vibration dans l’air qui lui est propre. Selon les liquides dans lequel il est immergé, cette fréquence varie. IO-Link permettant la collecte de cette information, il est aisé de comparer par exemple l’homogénéité d’un mélange dans une cuve.

Prenons le cas d’un fabricant de vinaigrette. Dans son process, il est important que l’ensemble des ingrédients soient parfaitement mélangés. En installant dans sa cuve un LFV200 en haut et un second en bas, il est possible de faire une mesure comparative de la densité afin de s’assurer de la bonne homogénéité du mélange.

Le capteur de fluides LFV200 est une excellente alternative à des densimètres, car en comparaison il est beaucoup plus économique.

 

Pour plus d’information, n’hésitez pas à regarder la vidéo de cet article qui vous explique comment le LFV200 est bien plus qu’un simple capteur de niveau.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Vers le haut