Contact
Feedback

Port de Tallinn : Optimiser le chargement des ferries grâce aux systèmes de mesure de dimensions FPS de SICK

17 déc. 2019

Le port de la vieille ville de Tallinn en Estonie est l’un des plus fréquentés de la mer Baltique. Avec l’augmentation constante du trafic passagers et marchandises et la nécessité d’offrir un meilleur service aux passagers, le port a lancé un projet de développement dans lequel la fiabilité des systèmes de mesure de dimensions de véhicule FPS de SICK est d’une importance capitale.

 
Système freeflow profiling FPS
Système freeflow profiling FPS

Situation du port avant le projet

Vue aérienne du Port de Tallinn avant le projet FPS de SICK
Port de Tallinn

Les croisières au départ d’Helsinki et aussi de Stockholm pour Tallinn sont très populaires et, grâce à une flotte moderne, le nombre de passagers et le transport de marchandises sont en constante augmentation, et par voie de conséquence le nombre de voitures et de camions également. 

 
Les statistiques décrivant le trafic dans le port de Tallinn en 2016 sont impressionnantes: plus de 10 millions passagers, plus de 20 millions de tonnes de fret, plus de 5 500 escales de navires avec passagers et près de 300 débarquements de croisière. Les navires ont également beaucoup évolué pour tenir compte des types de véhicules à transporter (plate formes avec plafond haut et accessibles au niveau du quai pour les camions et plate formes avec une hauteur moyenne pour les voitures, les fourgonnettes... ). Les véhicules doivent être chargés rapidement, dans le bon ordre et au bon endroit.
 
Quatre opérateurs (Tallink, Viking Line, Pt Peter Line et Eckerö Line)  sont en charge du transport de passagers et de véhicules. Chaque opérateur portuaire dispose de ses propres bornes d’enregistrement où les conducteurs présentent leurs réservations. À cause de l’espace limité, chaque opérateur ne dispose que de deux kiosques provoquant un temps d’attente pour l’enregistrement souvent très long. Puis, les véhicules sont dirigés vers les différentes files d’attente correspondantes à leur emplacement sur le navire et guidés par un grand nombre d’employés vêtus d’une combinaison jaune qui s’assurent que chaque véhicule est au bon endroit.
 

Un système de gestion du trafic unique au monde

Vidéo explicative du système FPS pour le Port de Tallinn
Vidéo explicative du système FPS pour le Port de Tallinn

Le renouvellement de la gestion du trafic portuaire dans la vieille ville a commencé avec comme premier objectif de diminuer le temps d’attente pour les passagers. Afin d’améliorer la situation des piétons et de clarifier le cheminement du trafic, le trafic automobile a été éloigné de l’entrée du terminal afin que les camions et les voitures empruntent la même route dans la zone portuaire. Le cap de la zone portuaire est devenu la zone de stockage. L’enregistrement a été automatisé autant que possible et les bornes d’enregistrement autrefois spécifiques à l’opérateur ont été partagées.

Ainsi, lorsque les voitures roulent dans la zone portuaire, la plaque d’immatriculation est lue avec une caméra et la hauteur, la largeur et la longueur du véhicule sont mesurées avec un système FPS SICK à base de LiDAR 2D. Les camions sont dirigés vers une voie dédiée où ils sont également pesés et pré-contrôlés.
Si un véhicule a été enregistré à l’avance sur le Web et que la plaque d’immatriculation et les dimensions sont conformes aux attentes, le véhicule est autorisé à entrer directement dans la zone d’attente via la voie rapide. Sinon, il est guidé vers un kiosque d’enregistrement. En toutes circonstances, des panneaux et des flêches de signalisation guident les conducteurs.

Meilleures efficacité et expérience client

Hele-Mai Metsal, Responsable du développement de l’infrastructure du port de Tallinn:

• «L’opérateur Tallink ne reste dans le port que pendant une heure et Viking Line, que 45 minutes. La nouvelle aire d’attente qui avait autrefois une utilisation secondaire, dessert désormais trois navires en même temps. La zone est quatre fois plus grande qu’avant, ce qui nous permet de garantir que les voitures sont prêtes lorsqu’un navire commence à les charger. Nous avons également deux kilomètres de voie de déchargement pour vider rapidement les navires et réduire le trafic en ville.»

• «L’enregistrement est maintenant beaucoup plus rapide qu’avant, lorsqu’il est fait à l’avance, mais aussi grâce aux huit kiosques d’enregistrement en parallèle. Si l’un des kiosques n’est pas utilisé, il sert de «borne rapide» avec enregistrement de la plaque d’immatriculation. En tout cas, les clés pour une vérification rapide sont la vitesse et l’efficacité des échanges d’information permettant de comparer les données de réservation à celles mesurées et les échanges avec les données des bornes d’enregistrement. Ainsi les voitures peuvent entrer dans le port plus tard qu’avant et le temps d’attente est plus court.»

• «La mesure précise des véhicules garantit que chaque voiture est guidée exactement dans la bonne file en fonction du pont de chargement du navire. La mesure permet également de calculer à l’avance l’utilisation de chaque voie dans la zone d’attente. L’identification de la plaque d’immatriculation garantit que la bonne voiture est au bon endroit.»

• «Pour les opérateurs, notre nouveau système signifie un chargement des navires le plus rapide possible et, selon le navire, peut-être encore moins de temps de présence dans le port. Le système aide à disposer les véhicules dans le bon ordre pour le chargement et fait gagner du temps. Cela signifie que les navires peuvent être utilisés plus efficacement. Dans le même temps, les dépenses sont réduites car il faut moins de personnel aux kiosques ou agissant comme des guides.»

• «Pour les passagers, le nouveau système signifie une circulation plus facile dans le port et des temps d’attente plus courts. Pour le port, cela signifie une utilisation optimisée de l’espace à quai, un chargement plus rapide et une utilisation plus efficace des bornes d’enregistrement. Les passagers sont plus satisfaits et comme les voitures attendent moins longtemps, le temps passé à conduire au ralenti est également plus court, ce qui diminue l’impact environnemental.»

Les systèmes FPS SICK

Les systèmes  FPS de SICK sont constitués de LiDAR Sick et d’un contrôleur intelligent avec application embarquée assurant des fonctions de classification et de mesure précise de dimensions de véhicule en circulation. Après passage d’un véhicule sous les capteurs du système, un modèle en 3D du véhicule avec informations précises des dimensions est disponible pour l’opérateur.Systèmes FPS installés à Tallinn:

• 2 FPS503 (6 LiDAR, 2 voies) pour la mesure précise des dimensions utilisées dans le process de chargement et d’embarquement dans le ferry

• 2 FPS (8 LiDAR) de mesure et contrôle de hauteur sur 16 voies

Vers le haut