Contact
Feedback

MCS200HW : le petit nouveau qui est déjà grand

18 nov. 2019

Depuis plus de 40 ans, SICK produit des systèmes de mesure de gaz pour la surveillance des rejets atmosphériques des industries. Leader mondial sur ce marché, en raison de sa longue expérience et d’une très large gamme adaptée à tous les types d’industries et aux différentes réglementations nationales et internationales en vigueur, SICK poursuit le développement de systèmes d’analyses qui répondent aux nouvelles exigences pour la protection de l’environnement, avec le lancement de son nouveau modèle, l’analyseur multigaz MCS200HW, successeur du MCS100E qui a connu un large succès depuis le début des années 2000. 

Surveillance des émissions d'une Centrale thermique
Surveillance des émissions d'une Centrale thermique

Une tendance forte : la diminution massive des quantités de polluants rejetées

Imposer une surveillance continue des émissions industrielles de gaz et contraindre les industriels à réduire au maximum les quantités de polluants rejetés n’est pas nouveau. Sur toute la planète cela est devenu un enjeu de santé publique et, régulièrement les seuils autorisés sont de plus en plus réduits et la surveillance continue des rejets de plus en plus contraignante. En Europe, pour chaque industrie visée par la directive IED 2010/75, Directive pour la réduction des Émissions Industrielles, les limites de rejets sont revues régulièrement et définies dans les documents BREFS. Après publication de ces documents, chaque état membre dispose d’un délai de 4 ans pour faire appliquer ces nouvelles exigences par la publication d’arrêtés nationaux.

Répondre aux exigences réglementaires et contraintes des différentes industries

Cela laisse peu de temps aux industriels pour s’adapter. De plus, pour certaines applications la mesure en continue est obligatoire et les périodes tolérées d’absence de mesure sont très courtes.

Conséquence : la surveillance des rejets est un élément crucial et critique pour la conduite d’une installation industrielle. Les fournisseurs de systèmes doivent donc démontrer l’aptitude de leurs équipements en terme de qualité métrologique, la mesure doit être fiable, et en terme de robustesse, les pannes et donc absences de mesure sont prohibées. L’aptitude aux mesures à l’émission d’un appareil est évaluée selon des normes européennes par un laboratoire certifié. Mais au-delà de cette évaluation, les exigences de disponibilité, de robustesse, de simplicité, de faible coût d’entretien sont des critères de choix tout aussi importants pour l’utilisateur.

MCS200HW : le petit nouveau qui est déjà grand

 Successeur du MCS100E, produit à plus de 2 800 exemplaires, le MCS200HW utilise la même technologie de mesure, déjà éprouvée dans ce domaine : la spectrométrie d’absorption infrarouge et la mesure à chaud. Le contenu du gaz à mesurer, maintenu à une température de 180°C n’est ainsi pas modifié, et la maintenance réduite. Jusqu’à 10 composés plus l’oxygène peuvent être mesurés simultanément, la mesure des composés organiques volatils est réalisée en option par la technologie FID. Obligatoire en Europe pour la surveillance en continu des émissions, le MCS200 dispose bien évidemment d’une certification QAL1 TÜV et MCERTS. Afin de répondre aux futures exigences, les gammes de mesure ont été abaissées. Autre amélioration importante : l’aspiration du gaz à mesurer se fait via un éjecteur, augmentant ainsi la fiabilité et réduisant les coûts de maintenance. Le système de prélèvement du MCS100E a été lui conservé, car il a démontré sa robustesse depuis plus de 20 ans. Un nouveau filtre anti-poussières a été développé pour réduire les fréquences de nettoyage. L’armoire d’analyse est de conception modulaire : une unité de mesure optique, une cellule de mesure chauffée, une interface électronique pour les entrée /sorties, et enfin un système de distribution d’air instrument. Objectif : simplifier au maximum la maintenance préventive et curative, le remplacement d’un de ces modules est donc très simple et cela réduit les temps d’immobilisation

Des caractéristiques uniques pour une exploitation simplifiée

Le MCS200HW intégré et sa conception modulaire

Doté d’un système d’auto-calibration interne certifié pour les opérations de contrôle type QAL3, le MCS200HW n’a plus besoin de bouteilles de gaz étalons encombrantes et onéreuses. Les coûts d’exploitation sont donc réduits au minimum. Une nouvelle interface conviviale avec écran tactile 12’’ permet une navigation aisée dans les menus de l’analyseur. Le concept web serveur du MCS200HW offre un accès sécurisé indépendant du matériel et du lieu. Seul un navigateur web est nécessaire, il n’y a pas besoin d’installer un logiciel spécifique. Associé aux contrats de service SICK, avec des outils distants de diagnostic prédictif, la disponibilité de l’analyseur est maximale pour un coût d’exploitation très compétitif.

 
INSPIRE4LIFE, un projet pour le recyclage de déchet d’équipement électrique et électronique (DEEE) en Europe
INSPIRE4LIFE, un projet pour le recyclage de déchet d’équipement électrique et électronique (DEEE) en Europe
INSPIRE4LIFE, un projet pour le recyclage de déchet d’équipement électrique et électronique (DEEE) en Europe
INSPIRE4LIFE, un projet pour le recyclage de déchet d’équipement électrique et électronique (DEEE) en Europe
Mesure des dioxines-furanes, SICK distribue le DECS de Tecora
Mesure des dioxines-furanes, SICK distribue le DECS de Tecora
Mesure des dioxines-furanes, SICK distribue le DECS de Tecora
Mesure des dioxines-furanes, SICK distribue le DECS de Tecora
Abonnez-vous à notre newsletter !

Pour ne rien manquer de nos actualités (produits, webinars, salons, formations, applications...), inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

 

Inscrivez-vous

Retrouvez le MSC200HW en démo sur le stand SICK au Salon Analyse Industrielle les 1er et 2 avril

Obtenir mon badge gratuit

Vers le haut