L’AGV SUitee Cobotics réinvente le travail dans la Grande Distribution pour le rendre plus efficace

17 févr. 2021

C’est dans l’esprit start-up de « Google » (mode de fonctionnement qui stimule l'innovation), qu’en 2015, Pierre Legendre et Benjamin Loize, tous deux ingénieurs chez U GIE-IRIS, se mettent à réfléchir à une solution pour réduire la pénibilité dans les Drives nouvellement intégrés dans magasins Systèmes U. Cette nouvelle façon de faire les courses prend de l’ampleur et avec elle, toutes les contraintes liées aux TMS (Troubles Musculo-Squelettique) et à la fatigue des équipes dues à de nombreux efforts physiques. La question sur la rentabilité de ce service se pose également. Des problèmes d’organisation et de productivité se font ressentir. Par exemple, des produits sont mis en rayon par des collaborateurs mais sont ensuite retirés par d’autres pour le drive.

Le robot mobile SUitee Cobotics équipé des scrutateurs SICK
Le robot mobile SUitee Cobotics équipé des scrutateurs SICK

La Genèse de SUitee Cobotics

Pendant 2 années, Pierre et Benjamin travaillent sur le projet de réduction de pénibilité tout en améliorant la rentabilité du service Drive. Ils proposent à leur direction de réaliser un robot à taille réelle pour aider les collaborateurs des magasins dans les tâches pénibles comme le transport des produits lourds pour le réapprovisionnement des rayons ou les nombreux allers-retours entrepôts/rayons.

Système U leur laisse carte blanche dans la réalisation du robot autonome d’assistance. Ils trouvent alors des partenaires industriels et fabriquent un robot mobile qu’ils testeront dans quelques magasins.

Les deux ingénieurs se retrouvent au congrès des associés et propriétaires des magasins U. Leurs AGV suscitent de l’intérêt mais U GIE-IRIS n’étant pas fabriquant de robot mobile, le programme d’innovation doit prendre fin.

Se pose alors la question de retourner à leurs projets initiaux ou de quitter la société afin de se lancer eux-mêmes dans la réalisation des robots.

Début d’une nouvelle aventure avec SICK

En mars 2018, la décision de créer leur propre start-up est prise et six mois plus tard SUitee Cobotics voit le jour. Système U leur laisse tous les résultats du projet et ce qui leur permet de reprendre là où ils se sont arrêtés. Ils se rendent vite compte que le produit ne convient pas et recommencent tout à zéro.

Durant 2 ans, tout est revu, la forme, le design et la technique. 

Les premiers croquis de SUitee Cobotics
Les premiers croquis de SUitee Cobotics
L’AGV doit remplir 2 fonctions, le déplacement autonome (déplacement seul entre l’entrepôt et les rayons) et le mode suiveur (déplacement avec une personne) pour l’aide au réapprovisionnement. Le robot devant se déplacer en zone encombrée et en présence de public, le niveau de sécurité se doit d’être très élevé pour éviter les collisions et les accidents. 
 
Afin de répondre aux exigences liées à la sécurité autour d’un AGV, les co-fondateurs de SUitee se tournent vers SICK. « SICK est l’un des rares fabricants au monde à fabriquer des produits avec la haute sécurité que nous recherchions pour notre robot » explique Pierre Legendre. « Des fabricants de LiDAR, il y en a beaucoup mais respectant les normes de sécurité nécessaires, beaucoup moins ! » enchérit Benjamin Loize.
SUitee Cobotics prend alors contact avec Yannick Planchenault, l’ingénieur technico-commercial du secteur, afin de trouver les capteurs LiDAR nécessaires à leur prototype. Par la suite, Jeffrey Yannou, Expert en applications mobiles de SICK France, se rend sur place afin de définir le matériel adéquat à intégrer en fonction des contraintes techniques imposées. Une formation produit leur est dispensée à l’agence SICK de Nantes. 
 

Un équipement de pointe pour assurer la sécurité de tous

SUitee Cobotics en action
Le déploiement de l’AGV ne devait pas avoir d’impact sur l’environnement des magasins. Il n’était donc pas question d’intégrer les lignes au sol, d’ajouter des antennes ou relais GPS. Il fallait équiper le robot de capteurs laser très précis. De plus, il devait être capable aussi bien de se rendre à une destination précise de façon autonome que de suivre une personne en toute sécurité.
 
Le robot mobile d’assistance SUitee est alors équipé de 4 LiDARs (TIM et S300) dont 3 de sécurité (S300 et TIM-S), d’une caméra 3D infrarouge, d’IA embarquée, d’un automate de sécurité (Flexi Soft et codeurs incrémentaux de sécurité DFS60S) et d’un automate de navigation développé par SUitee Cobotics.
 
Les LiDAR de SICK permettent de cartographier sous forme de points l’intérieur du bâtiment. Les données brutes sont ensuite récupérées et traitées par les ingénieurs afin de réaliser le plan du magasin qui sera intégré au système. Les scrutateurs SICK TIM510 et TIM-S, spécialement conçus pour les applications mobiles, sont d’une grande fiabilité dans la détection d’obstacles et/ou dans la mesure de l’environnement.
 
Muni de tous ces capteurs, le robot mobile peut se rendre de façon autonome d’un point A à un point B. Il est capable de choisir son itinéraire, de se faufiler entre des obstacles statiques (transpalette, cartons…), de ralentir ou de s’arrêter lorsqu’il rencontre des personnes et peut même recalculer son chemin si le passage est totalement obstrué. Il peut également être programmé en mode suiveur pour accompagner un collaborateur.
 

Malgré un retard pris à cause du confinement en début d’année, la disponibilité des équipes SICK a permis aux fondateurs de SUitee Cobotics de finaliser leurs tests avant l’été. Le résultat souhaité est là et la première livraison des robots autonomes d’assistance a pu s’effectuer en septembre.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Dans l’entreprise chimique BASF, l'intralogistique en extérieur franchit une nouvelle étape

Lire l'article

Les AGV du CEIT en Slovaquie utilisent la camera 3D Visionary-T de SICK pour la protection contre les collisions

Lire l'article

Abonnement newsletter
Abonnement newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter !

Pour ne rien manquer de nos actualités (produits, webinars, salons, formations, applications, ...), inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Inscrivez-vous

Avez-vous des questions ?

Contacter un expert