Contact
Feedback

La sécurité à l'heure de l'Usine du futur

19 juin 2015

SICK présente les capteurs intelligents du futur, avec un scrutateur laser de sécurité à adaptation dynamique du champ de protection. C’est la condition sine qua non pour une interaction sûre des hommes et des machines à l’ère de l’usine du futur.

 

Les scrutateurs laser de sécurité SICK surveillent avec fiabilité la zone dangereuse des machines et installations stationnaires ou mobiles, comme les robots de soudage ou les systèmes de transport sans conducteur. La sécurité des personnes est prioritaire : si quelqu’un pénètre dans une zone, le déplacement dangereux doit cesser sans délai. Dans les systèmes ainsi établis, les personnes sont protégées sans entraver la production.

 

La sécurité de demain

 

 

Avec ses capteurs intelligents, SICK va non seulement garantir la sécurité des personnes dans l’usine du futur, mais aussi permettre la réalisation de tâches de production toujours plus exigeantes. SICK propose d’ores et déjà des capteurs avec jusqu’à quatre champs de protection simultanés pour une meilleure ergonomie et une efficacité accrue des machines complexes, par exemple les presses à vulcaniser les pneus.

 

Les champs de protection à commutation numérique utilisés jusqu’à présent sont remplacés par des champs flexibles, calculés automatiquement au cours des déplacements très dynamiques et paramétrés en fonction des zones dangereuses des robots. La mise en service est également plus facile et plus rapide grâce aux capteurs intelligents. L’alliance optimale des capteurs intelligents et des conceptions les plus modernes augmente la productivité des machines tout en garantissant la sécurité permanente du personnel.

 

Grâce à sa gamme complète de scrutateurs laser de sécurité, SICK propose la solution adaptée à chaque besoin : applications mobiles ou stationnaires, protection de zone ou contrôle d’accès.

 

Les systèmes compacts utilisent un miroir rotatif pour balayer leur environnement en deux dimensions comme un radar optique, et mesurent les distances selon le principe de la mesure du temps de vol. Ils permettent de définir des zones de protection librement configurables.

Vers le haut