Contact
Feedback

La quatrième révolution industrielle en ligne de mire

L’Industrie 1.0 et l’Industrie 2.0

La première révolution industrielle a commencé par la découverte de la machine à vapeur à la fin du 18e siècle et le passage de la production manuelle à la production mécanique. La deuxième révolution s’est produite cent ans plus tard avec la ligne de montage électrique. Au cours des trente premières années du 20e siècle, elle a permis de rentabiliser la fabrication en série.

Utilisation des capteurs dans l’Industrie 3.0

SICK était déjà un acteur de la troisième révolution industrielle. Elle a démarré dans les années 70 et 80. Les systèmes de commande électroniques, la technologie de l’information, l’électronique, la robotique et l’utilisation intensive des capteurs renforcent l’automatisation des processus de production, d’assemblage et logistiques. Les capteurs photoélectriques de SICK sont des acteurs de ce changement et sont utilisés dans le monde entier et dans de nombreux secteurs.

Les capteurs intelligents font partie intégrante de l’Industrie 4.0

À l’heure de la numérisation et de l’interconnexion des machines, la quatrième révolution industrielle bouleverse les habitudes. Les nouvelles technologies fusionnent le monde physique et le monde virtuel de la production et de la logistique en systèmes cyber-physiques (CPS). Depuis 2011, cette évolution est appelée Industrie 4.0. Les machines sont capables de communiquer entre elles de manière autonome et optimisent ainsi les processus. La notion d’« Industrie 4.0 » fait clairement référence à la mise en réseau dans le secteur industriel. SICK est aux premières loges dans la chaîne de création de valeur. En effet, la communication exige de nombreuses informations que fournissent les capteurs de SICK.

Les capteurs sont indispensables pour créer des processus transparents dans l’Industrie 4.0. Le capteur est à la base de toutes les applications qui en résultent. En bref : sans capteurs, pas d’Industrie 4.0.

Contrairement aux capteurs classiques et non connectés, les capteurs Industrie 4.0 ne se contentent pas de fournir de simples mesures. La puissance de calcul décentralisée intégrée et la programmation flexible sont essentielles pour bénéficier d’une production plus flexible, plus dynamique et plus efficace.

 

Autres modules pour l’Industrie 4.0

Vous avez des questions ou souhaitez bénéficier d’un conseil personnalisé ?

Contactez-nous 

Vers le haut