Contact
Feedback

Sachez comment le vent souffle, même en cas d'incendie : essais en conditions réelles du FLOWSIC200 dans les tunnels

En Autriche, en Suisse et en Allemagne, dans le cadre d’essais de réception après rénovation, des tests ont été effectués dans les tunnels afin de démontrer l’efficacité de la gestion de la ventilation en cas d’incendie. La gestion et la réactivité du système de ventilation sont des éléments essentiels. Les ventilateurs doivent fonctionner dans un sens et à une vitesse définis afin que la fumée produite en cas d'incendie puisse être déviée de manière contrôlée afin que le tunnel puisse être évacué. C'est pourquoi il est particulièrement important de pouvoir détecter la vitesse et la direction de la fumée.

SICK est fournisseur de capteurs pour tunnel depuis de nombreuses années. En plus de la mesure des polluants et de la visibilité, le FLOWSIC200 mesure de la vitesse de propagation de l’air. Basé sur la technologie à ultrasons, le système de mesure est équipé de capteurs en titane et mesure à la fois la vitesse et la direction du vent.  

Nécessité d'une technique de mesure fiable

La technique utilisée doit être exceptionnellement fiable dans des conditions extrêmes, notamment en cas d'incendie. La zone immédiate entourant l'incendie et la zone entourant la zone d’évacuationdes fumées sont caractérisées par des conditions sensiblement différentes de celles qui prévalent lorsque le tunnel est en fonctionnement normal avec de l'air ambiant. La température des fumées, leur composition et leur propagation jouent un rôle essentiel dans la mesure de la vitesse d'écoulement.

En collaboration avec l'association autrichienne de recherche pour les moteurs à combustion interne et la thermodynamique, FVT - Forschungsgesellschaft für Verbrennungskraftmaschinen und Thermodynamik mbH, quatre simulations d’incendies ont été réalisées dans le tunnel Klaus (A9). Les constatations ont été documentées à l'aide d'enregistrements de données. Ces évaluations ont porté sur deux systèmes de mesure FLOWSIC200 installés dans la zone de sortie près de la source de l'incendie. Les tests ont été effectués à un endroit où les conditions de ventilation étaient défavorables. Selon les calculs d'un système de gestion de la ventilation, une position de départ de feu à environ 1960 m du portail d'entrée (nord) du tunnel a été identifié comme le pire scénario. On s'attendait à ce que les vitesses de propagation de la fumée soient les plus faibles à cet endroit et à ce qu'il y ait une forte pression dans le portail sud.

 

Lors de l'évaluation des données, on a constaté que la composition des gaz, la température des gaz et la dynamique de propagation de la fumée avaient beaucoup varié dans la zone entourant l'incendie et dans la zone de sortie immédiate des fumées. Le test a démontré que le FLOWSIC200 de SICK saisit avec précision la dynamique particulière de la propagation de fumées dans le tunnel - avec des résultats impressionnants. Sa fonctionnalité en cas d'incendie peut être prouvée sans aucune limitation. La mesure de débit a fonctionné de manière fiable et sans pertes de signal importantes. La disponibilité des mesures était de 100 % dans toutes les expériences.

 

 

Les articles suivants peuvent aussi vous intéresser

Abonnez-vous à notre newsletter !

Pour ne rien manquer de nos actualités (produits, webinars, salons, formations, applications...), inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

 

Inscrivez-vous

Vers le haut