Contact
Feedback

IO-Link soutient l’amélioration et la validation de processus

20 avr. 2020
Dans le sens du règlement européen relatif aux dispositifs médicaux MDR

Le règlement européen relatif aux dispositifs médicaux (MDR, Medical Device Regulation) impose des exigences élevées en termes de qualité, de vérification, de reproductibilité et de documentation de processus pour la fabrication de dispositifs médicaux. Les capteurs IO-Link de SICK aident l’entreprise suisse KKS Ultraschall AG à assurer la fiabilité élevée des processus requise de ses installations pour le nettoyage et le traitement de surfaces d’instruments chirurgicaux ou d’implants médicaux.

Sont notamment utilisés les capteurs de processus pour la mesure de niveau, de valeur limite, de pression et de débit dans les bacs et les conduits de l’installation de nettoyage, des capteurs de position pour la détection d’objets et le contrôle de la position à différents endroits de l’installation de transport. « Le passage aux capteurs IO-Link a certes impliqué un certain effort initial raisonnable, mais nous offre désormais de nombreux avantages au niveau de la qualification et la mise en service de l’installation, du diagnostic des capteurs et des processus ainsi que de la planification des travaux de maintenance », explique Beni Winet, directeur de l’automatisation chez KKS Ultraschall AG. Le fait d’avoir opté pour des capteurs IO-Link comme le capteur de niveau LFP Cubic, l’appareil de mesure de débit DOSIC, le capteur de pression PBS et le détecteur de proximité inductif IQ40, souligne en même temps le rôle déterminant que jouent pour l’entreprise les optimisations des processus et des produits ainsi que le développement et la réalisation de technologies innovantes.

PBS Plus Drucksensor
PBS Plus Drucksensor

KKS Ultraschall : les pionniers du nettoyage de produit et du traitement de surfaces à haute fréquence

KKS Ultraschall AG à Steinen est active dans le domaine de la technologie à ultrasons depuis sa fondation en 1982. « Ce qui avait d’abord commencé par le développement et la production de générateurs et de dispositifs d’oscillation à ultrasons, a rapidement évolué vers la construction d’installations clés en main pour le nettoyage et le traitement de surfaces par ultrasons », se souvient Jürg Luginbühl, responsable du marketing et des ventes chez KKS Ultraschall. « Avec nos 100 employés et les bureaux de représentation internationaux, nous proposons aujourd’hui la construction d’installations ainsi que le développement de procédés pour le nettoyage basé sur ultrasons, le traitement de surfaces chimique et électrochimique et le décapage à sec et humide. S’y ajoutent des appareils de table, des installations à chambre unique et des solutions systèmes spécifiques au client. » L’entreprise a également pu s’implanter en tant que prestataire de services pour le traitement de surfaces avec son centre pour les surfaces, le Medical Surface Center. « Depuis toujours, nous prenons très au sérieux des thèmes tels que la qualification d’installations ou la validation de processus » souligne Beni Winet dans ce contexte. « En tant que constructeur d’installations et prestataire de services, nous devons assumer notre responsabilité et nous tenir au courant des dernières évolutions en vue des exigences de toute la chaîne de création de valeur lors de la fabrication de dispositifs médicaux. » Par conséquent, l’entreprise investit continuellement dans la recherche et le développement afin de pouvoir proposer des produits de pointe et mettre en œuvre des processus à la pointe de la technologie. Le pas vers l’intégration renforcée de capteurs IO-Link est donc conséquent et logique.

KKS-MSC-A-Anlage-DPR-mit-IQ40
KKS-MSC-A-Anlage-DPR-mit-IQ40

Les capteurs de SICK avec IO-Link : des avantages convaincants

Depuis bien plus d’une décennie SICK fait partie de pionniers d’IO-Link - et était sans doute le premier fabricant à lancer la technologie de communication point à point dans les applications industrielles. Par conséquent, les capteurs IO-Link de SICK sont dotés d’un grand savoir-faire auquel les constructeurs de machines comme KKS Ultraschall ont ainsi accès. Téléchargement de paramètres depuis la commande directement vers le capteur, retour d’informations du capteur et de l’environnement ainsi que des données de processus, la consultation continue ou cyclique d’informations d’état et de diagnostic pour l’utilisation dans edge computing, des applications MES ou cloud jusqu’à l’élaboration de modèles de services et commerciaux innovants - IO-Link s’est implanté comme « enabling technology » à plusieurs niveaux. IO-Link offre également de nombreux avantages pour KKS Ultraschall. Ainsi, il est possible de raccorder les capteurs au maître IO-Link Siemens avec des câbles standard non blindés, ce qui évite un effort de câblage supplémentaire. « En raison des conditions ambiantes renforçant la corrosion suite aux différentes immersions il est en plus décisif que le raccordement des capteurs SICK puisse être réalisé avec une technique de connecteur mâle M12 protégée par l’indice IP67 », affirme Beni Winet. « De plus, tous les capteurs IO-Link sont simples à utiliser, ce qui facilite une mise en service standardisée. Finalement, le remplacement des capteurs prêts à l’emploi se fait rapidement sur site. Il suffit de le monter et de le raccorder, les paramètres du capteur sont automatiquement chargés sur le nouvel appareil via IO-Link. » Lors du fonctionnement, diverses données de diagnostic des capteurs de processus et de position ainsi que du système RFID sont disponibles via IO-Link. « Lors de l’accès à distance, les données brutes du capteur sont consultées et transférées directement. Ainsi, elles peuvent être reprises directement dans les applications informatiques et y sont traitées de façon ciblée », explique Beni Winet. « Cela optimise d’une part la fiabilité du processus et d’autre part les mesures de qualification et de validation, car la configuration du capteur est sauvegardée et peut donc être retracée à tout moment. »

Durchflussmessgerät DOSIC
Durchflussmessgerät DOSIC

Pour KKS Ultraschall, l’utilisation de capteurs IO-Link recèle donc de nombreux avantages. « Par ailleurs, la gamme de produits de SICK est parfaitement adaptée à nos besoins et installations de processus », constate Beni Winet. « L’assistance et le conseil techniques sont excellents et nous aident à utiliser de manière optimale le potentiel de la technologie. » L’entreprise va donc continuer à utiliser les capteurs IO-Link de SICK lors de ses prochaines étapes d’innovation.

Blog des capteurs SICK
Blog des capteurs SICK
Vous avez des questions ou souhaitez bénéficier d’un conseil personnalisé ?

 

Contactez-nous
Vers le haut