Contact
Feedback

Surveillance des gaz à effet de serre dans la centrale à biomasse

La directive 2003/87/CE de l'Union européenne a trait aux échanges des quotas d'émissions de gaz à effet de serre. Dans ce cadre, il faut être en mesure de justifier les émissions de CO2 de toutes les sources de CO2 d'une centrale électrique. Il peut être difficile de calculer une concentration en CO2. La mesure au niveau de la conduite des rejets de gaz peut constituer une bonne alternative, à condition de se conformer aux suppléments de sécurité. SICK a mis au point un système exclusif dédié à la surveillance directe des émissions de CO2 et à l'établissement des certificats de supplément de sécurité dans le cadre des normes européennes d'échange des quotas d'émissions. La solution CEMS (surveillance en continu des émissions) « GHG-Control » met en œuvre l'analyseur de gaz in-situ NDIR (infrarouge non dispersif) GM35 et l'appareil de mesure de débit de gaz à ultrasons FLOWSIC100 S pour tout ce qui a trait aux mesures. Elle permet de se dispenser des prélèvements d'échantillons et des analyses de combustible nécessaires à la méthode de calcul.

  • Les familles de produits suivantes peuvent être utilisées
    Mesurer les gaz à effet de serre au lieu de les calculer
    • Solution in situ pour la mesure des émissions de CO2 et N2O
    • Mesure directe, même en cas de variation des combustibles et des mélanges de combustibles
    • Mesure sans conversion de l’état sec à humide
    • Sortie des données sur les gaz à effet de serre directement sur l’unité de commande
Vers le haut