Contact
Feedback

La nouvelle génération de capteurs photoélectriques et de barrières lumineuses de SICK

23 mai 2018

Avec les gammes de produits W16 et W26, il y a une nouvelle génération de capteurs photoélectriques équipée avec tout ce qui vous facilite le travail et rend vos processus plus sûrs et donc plus efficaces

.

Du concept d’utilisation innovant BluePilot avec LED feedback en passant par une gamme de prestations standardisée offrant les possibilités d’utilisation les plus variées jusqu’aux dernières technologies qui détectent notamment des objets brillants, inégaux, perforés et transparents de façon aussi fiable que jamais

.

Tous les capteurs sont équipés de série avec IO-Link

.

Ces composants intelligents, intégrés dans des processus de production et de commande interconnectés dans des environnements de machines complexes, façonnent l’avenir industriel dans le contexte de l’Industrie 4.0.

 

 

Fiabilité de la détection avec des technologies innovantes

La technologie TwinEye offre une sécurité de fonctionnement optimale pour les objets très brillants, réfléchissants et contrastés qui sont monnaie courante dans l’industrie

.

Un émetteur et deux récepteurs sont associés dans ce but

.

Le capteur modifie l’état de commutation uniquement lorsque les deux récepteurs (Eyes) parviennent à la même évaluation

.

Si le faisceau lumineux est dévié par une surface irrégulière ou très brillante, le capteur maintient l’état jusqu’à ce que le second récepteur ne détecte plus l’objet

.

Cette méthode permet d’éviter les erreurs de commutation


 Dans le cas d’objets perforés, structurés et inégaux, la technologie LineSpot garantit une grande fiabilité de la détection

.

Le spot lumineux évasé par rapport à la ligne permet de calculer une moyenne optique sur les irrégularités, comme les vides ou les structures de surface marquées.

 

 


 Lorsqu’il s’agit d’objets transparents, comme des bouteilles en verre ou en plastique, des ampoules, des pipettes, des films transparents ou des plateaux, la technologie ClearSens permet d’y voir clair

.

Selon la nature de l’objet, la rotation de l’élément de commande permet de régler le mode adapté et de programmer le capteur sur le réflecteur en appuyant

.

Pendant la production, si la quantité de lumière renvoyée par le réflecteur diminue en raison de l’encrassement, ce phénomène est compensé par la technologie AutoAdapt qui ajuste les seuils de commutation

.

Ainsi, les intervalles de nettoyage sont rallongés et la disponibilité des capteurs est augmentée.
 Les objets dépolarisants, comme les colis emballés dans du film ou les rubans adhésifs des colis, imposent des défis de taille aux capteurs

.

Les nouvelles barrières réflex de SICK sont équipées d’un filtrage géométrique du signal de réception. Ainsi, le capteur est capable de distinguer le réflecteur des objets dépolarisants et d’éviter les erreurs de commutation

.


 Les nouveaux capteurs sont non seulement des experts en application, mais aussi des éléments clé de la chaîne de processus sur la voie vers l’Industrie 4.0

.

Ils sont tous équipés d’IO-Link de série et en tant que Smart Sensors, ils participent activement au processus au sein d’un réseau d’automatisation cohérent

.

L’optimisation des coûts et des processus est donc garantie sur toute la chaîne de création des valeurs dans l’usine intelligente.

 

Robustesse optique et mécanique

Même si les processus numériques sont fluides dans la production, l’environnement analogique reste difficile

.

C’est pourquoi, la robustesse optique et mécanique améliorée des nouveaux capteurs constitue un véritable atout

.

Les lumières parasites sous forme de rayonnement solaire, l’éclairage à LED ou les reflets des gilets de sécurité entraînaient des erreurs de commutation ou des arrêts de machine

.

SICK a équipé les gammes W16 et W26 d’un nouveau filtre optique qui empêche l’aveuglement des capteurs qui ne voient désormais plus que ce qu’ils doivent voir

.


 Les capteurs sont plus performants d’un point de vue optique mais également mécanique

.

Le boîtier VISTAL® de SICK, fabriqué en plastique renforcé de fibre de verre spécial, renforce leur résistance aux sollicitations thermiques, chimiques ou mécaniques extrêmes, ce qui augmente leur durée de vie

.

Enfin, le marquage laser des capteurs permet d’identifier clairement le type d’appareil, même après des années de fonctionnement

.

Le code QR imprimé offre à l’utilisateur l’accès à d’autres informations produit.


La convivialité en première place

La convivialité des nouvelles gammes de capteurs crée une sensation de cockpit dans la salle des machines

.

BluePilot, le nouvel outil d’alignement à LED bleue facilite l’alignement du capteur et du réflecteur et de l’émetteur et du récepteur avec les barrières réflex et monofaisceau

.

Tout ajustage supplémentaire est inutile

.

Les LED permettent également une fonction de diagnostic pendant le fonctionnement 

:

en cas de variation de la qualité de détection en raison de l’encrassement ou des vibrations, les LED signalent le degré de perturbation en augmentant ou diminuant lentement le tamisage

.

Le conducteur de machines est ainsi capable d’identifier la panne très tôt, presque « en passant devant », et de l’éliminer avant qu’elle n’entraîne des pertes de production liées aux arrêts

.

La configuration des nouveaux détecteurs à réflexion directe avec BluePilot est tout aussi intuitive

.

Les avantages du bouton d’apprentissage et du potentiomètre ont été réunis dans un élément de commande, ce qui permet de régler la plage de balayage en quelques secondes et de la visualiser avec l’anneau à LED bleu

.

Par ailleurs, l’interface Bluetooth permet d’afficher les données du capteur sur tablette ou smartphone. Le collaborateur de la production garde une vue d’ensemble sur l’état de ses machines.

 


Fabrication des capteurs à l’heure de l’Industrie 4.0

SICK fabrique les capteurs W16 et W26 depuis juillet 2017 près du siège de la société à Waldkirch à l’aide d’un nouveau système de production intelligent

.

Les cellules de production permettent de fabriquer des variantes personnalisées des produits dans le cadre d’un système modulaire dans des conditions similaires à la production en série. Les produits sont suivis, indexés par un numéro de série et interconnectés

.

Le flux de matériaux gagne en transparence avec le suivi et la traçabilité

.

Le système multiagent se programme et s’optimise automatiquement, adapte la séquence des ordres de production selon les règles de priorité, organise les ordres de transport des matières premières et du matériel de travail en cours et gère le processus dans les modules de production.
 

Blog des capteurs SICK
Blog des capteurs SICK
Vous avez des questions ou souhaitez bénéficier d’un conseil personnalisé ?

 

Contactez-nous
Vers le haut